• Cyriane

Que boire à Noël ? – Sept astuces pour un waouh garanti

Mis à jour : 19 déc. 2018



Dès le mois de novembre, guirlandes, affiches et sapins de Noël nous font bien comprendre que le jour-J approche !

Viens donc le moment de se creuser inévitablement la tête pour les cadeaux (que l’on finira par acheter péniblement la journée du 24 décembre) mais aussi et surtout, pour le repas de fête que l’on dégustera en famille.

Sauf que le vrai challenge n’est pas là ! La vraie différence se fera dans les bonnes bouteilles choisies !

Là-dessus, je vous confie quelques astuces pour que le « waouh » soit garanti et que vous soyez élu meilleur gendre ou belle-fille de l’année !



N°1 : Cassez les codes : un poiré ou un cidre à l’apéro.

Je ne me hasarde que très peu en vous proposant le cidre ou le poiré du génie « Eric Bordelet » qui travaille ses produits tels de grands vins. Une surprise aérienne et facile à boire pour un début de repas tout en légèreté !


N°2 : Et si l’on dépoussiérait les vieilles liqueurs ou eaux-de-vie du placard pour faire un cocktail maison ?

Cela fait 10 ans qu’une bouteille de martini ou de cognac traîne dans le placard ? Pas de soucis ! Trouvez sur internet (comme moi avec le blog : https://lenversdubar.com) des tonnes d’idées en fonction des bouteilles que vous avez à la maison et surprenez vos invités avec un cocktail maison !


N°3 : Tentez le Sauternes ou le champagne pour l’ensemble du repas !

Parce que je dis NON aux préjugés : NON le champagne ou le Sauternes ne sont pas l’idéal qu’au moment de l’apéritif ou du dessert ! Reprenons la base : un bon vin se déguste bien volontiers pendant tout un repas.

Le champagne se plaira avec une belle terrine au foie gras, des huîtres, des gambas à la plancha, un risotto aux Saint-Jacques, un curry de saumon, un tajine de poisson et bien plus encore. L’essayer c’est l’adopter !

Le Sauternes : la majesté des vins liquoreux. Aujourd’hui on a tendance à l’oublier car « trop lourds », « trop sucrés » et j’en passe. Pour peu que le repas de cette année soit une dinde rôtie avec une pointe de piment d’Espelette, sachez que ce grand vin l’accompagnera divinement bien. Ça vous met l’eau à la bouche hein ?



N°4 : Osez (Joséphine ?) les vins étrangers.

Grecs, sud-africains, américains, argentins, italiens, espagnols et même chinois : le monde s’ouvre à nous.

Si vous avez envie de servir plusieurs vins pendant le repas, pourquoi pas un vin français au début puis un étranger sur le plat principal ou inversement. Là-dessus, faites confiance à votre caviste préféré pour qu’il vous fasse découvrir ses pépites.


N°5 : THE moment pour les vieux millésimes.

Cèpes, marrons et autres produits typiquement hivernaux ne rêvent que d’une chose : être bus avec un millésime d’au moins une dizaine d’années !

Vous avez des bouteilles qui traînent en cave sans jamais trouver le BON moment pour les sortir ? Un vieux vin (rouge ou blanc) se mariera à la perfection avec les traditionnels mets de Noël, notamment avec de beaux champignons !


N°6 : Plutôt team « huître » ou team « foie gras » ?

Pour sortir du traditionnel - « Les huîtres avec un petit muscadet c’est divin » - ou encore - « Le foie gras avec du Jurançon c’est top ! » - pourquoi pas innover ? Si les huîtres sont crues, tentez un blanc bordelais, chablisien ou provençal qui sauront tout autant sublimer cet étrange mollusque.

Pour les huîtres chaudes, cuites avec un sabayon et une fondue de poireaux par exemple, sachez qu’un joli vin bourguignon s’y plaira grandement !

Avec le foie gras, souvent servi en début de repas, choisissez de le marier avec une confiture de framboise. Ainsi doté, le mariage avec un vin rouge léger tel que l’un des crus du Beaujolais ou un pinot noir alsacien sera réussi.



N°7 : Et pour finir : n’oubliez pas l’ordre.

Rien de pire que de commencer avec un vin liquoreux au départ pour finir avec un rouge qui tape pour le plat principal. Autant assommer les invités dès leur arrivée : ils finiront dans tous les cas cloués à leur chaise.

Les fêtes sont souvent le moment le plus grassouillet de l’année alors privilégiez un vin sec (qu’il soit rouge ou blanc) facile, digeste et fruité lors de l’entrée pour terminer avec un vin plus complexe et intense.


La carte des vins s’il vous plaît !

(De bonnes idées si vous êtes à cours !)


Champagnes et crémants :

AOC Champagne – Domaine Francis Boulard & Fille « Vieilles Vignes »

AOC Crémant de Bourgogne - Domaine Tripoz

AOC Crémant d’Alsace - Domaine Valentin Zusslin


Vins blancs secs :

AOC Pessac-Léognan - Château de Fieuzal « L’abeille de Fieuzal »

AOC Jurançon sec - Domaine Cauhapé

AOC Pouilly-Fuissé - Domaine Eric Forest « Les Crays »

AOC Saint-Péray - Domaine François Villard « Version Longue »

AOC Palette - Château Crémade

AOC Cassis - Domaine Saint-Louis Jayne

AOC Vouvray - Domaine Huet « Le Mont »

AOC Fiefs vendéens - Domaine Saint-Nicolas « Haut des clous »

AOC Alsace - Domaine Agathe Bursin - Riesling Grand Cru « Zinnkoepflé »


Vins rouges secs :

AOC Côtes de Castillon - Domaine de l’A

AOC Saumur-Champigny - Domaine des Roches Neuves « La Marginale »

AOC Sancerre - Domaine Vacheron « Les belles dames »

AOC Côte Rôtie - Domaine Georges Vernay « Maison Rouge »

AOC Arbois - Domaine de la Pinte « Pinte bien »

AOC Irouléguy - Domaine Arretxea « Haitza »

Vin de France (Rhône) - Domaine Guérin « La Champine »

Vin de France (Provence) - Domaine Milan « S&X »


Vins étrangers :

Allemagne : Domaine Egon Müller - Scharzhofberger Kabinett (Blanc sec)

Suisse : Domaine Gérard Dorsaz - Petite Arvine de Fully (Blanc sec)

Hongrie : Domaine Disznókó - Tokaji Aszú 5 Puttonyos (Blanc liquoreux)

Chine : Domaine de Jade - Cabernet Sauvignon (Rouge sec)

Espagne : Domaine Véronica Ortega – Quite (Rouge sec)

Italie : Domaine Duemani – Altrovino (Rouge sec)


Vins doux (moelleux et liquoreux) :

AOC Sauternes - Domaine de la Tour Blanche

AOC Sauternes - Domaine de l’Alliance

AOC Alsace - Domaine Trapet - Riesling Schlossberg Grand Cru

AOC Coteaux du Layon - Domaine Patrick Baudoin « Les Bruandières »

AOC Jurançon - Clos de la Joliette


Liqueurs, eaux-de-vie et autres :

Liqueur H. Theoria « Procrastination »

Liqueur des Pères Chartreux – VEP Jaune

Rhums arrangés - Ti Rhums de Ced’

Rhum - Charbonnaud millésimé 2001

Armagnac - Darroze « Les Grands assemblages » 12 ans

Whisky – Michel Couvreur Overaged

Whisky – Nikka pur malt black


Écrit par Cyriane, avec amour.

#bougebouteille #blogvin #noël #fêtes

arrièreplan.png

QUI M'AIME ME SUIVE :

FAITES-MOI UN COUCOU :

  • Facebook - Gris Cercle
  • Instagram - Gris Cercle
  • YouTube - Gris Cercle
  • LinkedIn - Gris Cercle
  • Lien facebook
  • Lien instagram
  • Lien Youtube