• Cyriane

Fruitière viticole de Voiteur - Une pépite au pied d'un rocher

Jura ; Voiteur.


« Non mais qu’est-ce qu’elle a celle-là à nous parler d’une cave coopérative ?! T’façon leurs vins ne sont jamais bons ! ».


Bien qu’un poil caricatural (je l’admets), je suis sûre que l’avis général concernant les caves coopératives viticoles n’est pas toujours ULTRA positif.

En plein boum dans les années 1960-70, elles connaîtront mauvaise presse dès le début du XXIème siècle, due à la recherche (pour certaines) de gros rendement et de profit contre un idéal qualitatif !

Plus le raisin est gros, qu’il soit gorgé de jus ou d’eau, plus il rapporte.



On se heurte donc à un choix complexe : faire de la quantité au détriment de la qualité, ou l’inverse ?


Mais voilà qu’en ce début de l’année 2019, toutes les routes me mènent à Rome Voiteur !

La RVF publie chaque année son « top » des personnalités ou domaines et voilà que sort la fruitière viticole de Voiteur comme la meilleure cave coopérative de l’année.

Le choc ! Il fallait que je rencontre celui ou celle qui arrive à résoudre l’équation impossible !


Cheveux blancs, sourcils foncés et petites lunettes : vous pouvez reconnaître Mr Bertrand Delannay entre mille !

Directeur salarié depuis 27 ans, it is THE BIG BOSS !


Comme la cave n’a pas de vignes en propriété, elle réunit des adhérents ayant du vignoble (vignerons ou simples propriétaires) et fait du vin à partir de leur production.

Pour dégager à coup de pied aux fesses une idée reçue : une cave coopérative N’ACHÈTE PAS de raisin (si c’était le cas on parlerait de négoce).


Le travail du boss est donc de faire… le meilleur vin possible (super info, heureusement que l’on lit l’article), tout en étant di-plo-mate avec ses adhérents (plus dur) !

Pour ce faire, il dispose d’un peu moins de 80 ha dispersés sur les différents terroirs des côtes du Jura, de l’Etoile et de Château-Chalon.

L'agriculture biologique n'est pas encore mise en place mais il semblerait que l'idée soit actuellement en train de mûrir dans son esprit.


Après avoir parlé du fonctionnement de la cave, Bertrand m'a faite entrer dans la cuverie.

Oui, alors... soyons franc, c’est à l’ancienne.




Si le lieu ne paye pas de mine, il n’empêche qu’il est fonctionnel et dispose de technologies spéciales comme de grandes cuves thermo-régulées.

Pour les vinifications, le but étant de dégager un maximum le « style terroir », pas question de le masquer par des arômes boisés. Les contenants sont en béton ou en inox et BASTA !

Toujours dans cette idée, les « malo » sont faites sur TOUS les vins, qu’ils soient blancs, rouges, rosés ou effervescents.


L’élevage est sans nul doute là où la fruitière fait la différence : de très (très) vieux fûts allant jusqu'à 80 ans sont les contenants idéals pour faire de beaux vins jurassiens reflétant leur terre d’origine.

Autant dire que cela fait bien longtemps que les arômes boisés du fût « neuf » se sont fait la malle !




Avec des élevages parfois trèèèèèèèèèès long (6 ans et 3 mois minimum pour le vin jaune), le chai ne ressemble à aucun autre avec des « buildings » de barriques sur des perchoirs.


Pour tout déplacer, il faut sortir la grosse artillerie : le trans-palette, les machines et tout le tralala ! Sauf que du coup, les voisins (qui se sont installés APRÈS que la fruitière soit construite) râlent du bruit.


Eh les gars, buvez un coup non ?


(Si cela pouvait être si simple...). Quand je vous disais qu’il faut être diplomate !



La finalité de cette fruitière est de faire le meilleur, pour un rapport qualité-prix accessible !

J’aime bien l’idée mais... que dit la dégustation ?

Elle dit OUI !

J’ai adoré les deux vins les plus typiques de la région : le Château-Chalon (vin jaune) et leur vin de paille. Deux merveilles à boire amoureusement !


C’est parti pour...


La dégustation :


AOC Crémant du Jura brut 2014 👍

Très pur et net, le nez met en avant des notes de citron et d'amande. La bulle est éclatante et saline tandis que la texture globale est plus souple. La finale laisse des arômes de brioche à tomber !


AOC Côtes du Jura rosé 2017

On continue avec un... ROSÉ en 100% pinot noir. Au nez, on croirait à s'y méprendre à un vin blanc très délicat aux notes de fleur d'oranger et d'agrumes.

La texture est simple, souple et facile.


AOC Côtes du Jura - Poulsard 2015

Même s'il est assez léger, ce cépage typique du Jura a son petit caractère : de belles notes d'épices, de fruits noirs s'en dégagent.

Que dire à part qu'il se boit comme un jus de raisin. Facile, gouleyant, aux tanins légers.


AOC Côtes du Jura - Savagnin ouillé 2014 👍

On retrouve ici la splendeur du savagnin en version « soft ». Le côté végétal est là, ainsi que les épices type curry.

Le vin est assez léger mais reste extrêmement aromatique avec une acidité bien présente.


AOC Côtes du Jura - Chardonnay sous voile 2015

Vieilli « sous voile », il n'a rien d'un chardonnay classique. Que ce soit au nez ou en bouche, les notes de noix et de pomme verte ne se font pas prier !

La texture est souple, légère et se termine avec des notes oxydatives.


AOC L'Etoile 2014 👍

Toujours oxydatif, on y retrouve des notes plus végétales que le précédent ! Un petit côté mentholé, réglisse et fleurs séchées. C'est délicieusement différent et surprenant.

L'attaque est vive et profonde tout en gardant des arômes oxydatifs.


AOC Côte du Jura - Savagnin 2013

La VRAIE typicité du savagnin se révèle ici. Des notes de curry, de noisettes sont très présentes et se retrouvent en bouche.

C'est intense, salin, épicé : j'adore !


AOC Château-Chalon 2011 👍

Roi des vins jaunes, le Château-Chalon ne déçoit jamais !

Oxydatif bien sûr, on retrouve également une grande complexité avec des notes de fruits blancs, de raisin et d'orgeat.

La bouche est intense, puissante, saline et rustique.


AOC Côtes du Jura - Vin de paille 2014 👍

Après le caractère presque salin du vin jaune, nous voilà épris par la sucrosité et l'onctuosité du vin de paille.

Très confit, on retrouve de jolis arômes de pruneau et de prune. Sans surprise, l'attaque est fruitée avec une sucrosité presque onctueuse.


AOC Macvin blanc

Vin de liqueur star, plus alcoolisé qu'un vin classique, il est, par définition, plus chaleureux.

Raisin sec et raisin confit s'associe pour un nez et une bouche à tomber par terre.

Gras, souple, riche et sucré : il vous fera fondre avec un bon cigare.


Ecrit par Cyriane, avec amour.




#bougebouteille #blog #blogvin #vin #vinblanc #vinrouge #vinjaune #vindepaille #wine #whitewine #redwine #vivelavie #gastronomie #degustation #tasting #winery #vignoble #vigneron #winemaker #winecellars #caves #jura #savagnin #chardonnay #trousseau #poulsard

Qui m'aime me suive :

  • Facebook - Gris Cercle
  • Instagram - Gris Cercle
  • YouTube - Gris Cercle
  • LinkedIn - Gris Cercle

Faites-moi un coucou :

  • Lien facebook
  • Lien instagram
  • Lien Youtube