• Cyriane

Domaine Marcel Lapierre

Mis à jour : 23 avr. 2019

Bourgogne ; Villié-Morgon



Malgré ses qualités évidentes et son terroir authentique, le Beaujolais est encore considéré comme le vilain petit canard bourguignon.

Son cépage différent, ses vignes différentes et ses terroirs différents sont pourtant une force immense que certains vignerons audacieux ont bien compris !



Cette audace, vous la trouverez au milieu des champs de colza, à Villié-Morgon, au domaine Lapierre.

Situé dans une toute petite rue sans pancarte, où la discrétion est de mise, il faut être franchement chanceux pour y tomber par hasard ! Une fois arrivé, vous serez chanceux certes, mais surtout heureux !


Le créateur du domaine peut se définir ainsi : mettez une bonne dose de savoir-faire et de conviction, ajoutez-y une louche d’humour et une bonne cuillère de caractère ! Pour créer des vins sans « intrants chimiques » sur ce terroir, en utilisant certains principes de la biodynamie, il fallait au moins ça !

Même s'il a disparu en 2010, la relève est quand même assurée par ses enfants Camille et Mathieu et la qualité des vins avec.



Bien qu'ils utilisent le principe de vinification « carbonique », procédé souvent utilisé pour les vins primeurs, pas question de rajouter « nouveau » à Beaujolais !

Chez Marcel Lapierre, on fait du Morgon (avec un grand M, parce qu’on l’aime ce Morgon !!!).


Sur les 16 ha morcelés du domaine, les vignes ayant entre 30 et 100 ans mettent du cœur à l'ouvrage et donnent le meilleur d'elles-mêmes.

Une fois cette belle matière première cueillie et passée l'étape de la vinification carbonique, le pressurage se fait dans un pressoir à l'ancienne pour qu'il soit le plus délicat possible.



Chaque parcelle est pressée, vinifiée et élevée à part. Comme un bon cuisinier qui se remettrait en question chaque année, le domaine assemble ses parcelles pour mettre au point la bonne recette. LA recette, qui laissera la signature Lapierre tout en exprimant la typicité du terroir et la singularité du millésime.


Et il arrive ENFIN sur nos tables !


Si j'insiste, c'est que ce petit domaine crée une véritable bombe ! Un rouge avec très peu de soufre et autant de complexité, sans aucune déviance : c’est un défi relevé haut la main !


Sur l’AOC Morgon 2017, qui sera en vente bientôt, on adore la farandole d’arômes que l’on découvre au nez : pamplemousse, pomme, framboise et j’en passe ! La bouche est soyeuse et d’une délicatesse infinie avec de belles notes de tabac et de sous-bois.


Il se boit à toute heure, du moment que l’on est accompagné d’une bonne bande de copains !



Attrapez donc les amis autour de vous et passez à...


La dégustation :


AOC Morgon 2017 👍

Dès que le verre est plein, sa couleur sombre aux reflets grenats nous donne tout de suite envie de plonger dedans ! De belles notes d'orange sanguine, de pomme et de framboise confirment notre envie d'y goûter !

La bouche n'est en rien décevante et se dévoile sur des tanins magnifiquement soyeux et délicats. La fin de bouche est élégante avec de beaux arômes de sous-bois et de tabac.


Vin de France - Raisin Gaulois 👍

Avec son étiquette dessinée par le célèbre Siné, ce vin est défini par les vignerons comme « une petite rigolerie ».

Si son nez est assez délicat et simple, la bouche est une vraie explosion de saveur.

Avec son attaque vive, ses tanins fins et persistants et sa finale pleine de fruit, on en redemande.

La définition même d'un vin « plaisir » que l'on boit avec bonheur !




Domaine Marcel Lapierre


#bougebouteille #blogvin #terroir #beaujolais #vivelavie #vignerons #exception #bonheur

65 vues

Qui m'aime me suive :

  • Facebook - Gris Cercle
  • Instagram - Gris Cercle
  • YouTube - Gris Cercle
  • LinkedIn - Gris Cercle

Faites-moi un coucou :

  • Lien facebook
  • Lien instagram
  • Lien Youtube