• Cyriane

Domaine des Vignes du Maynes - Vin et rigolade !

Mis à jour : févr. 11

Bourgogne ; Cruzille.


Plein de vie, dynamique, drôle, surprenant. Il n’y a qu’à voir les petites phrases écrites ici et là sur les fûts comme « Manganite, c’est de la dynamite » et vous comprendrez où vous avez mis les pieds !

D’ailleurs, sachez que je décline toute responsabilité pour cette superbe photo aux allures de début de soirée !

Ils sont nature peinture.

Ce qui est en plus génial, c’est qu’ils sont (à peu près) tout le temps comme ça !


Et là vous devez vous dire : « Mais par pitié Cyriane, présentes-les nous » !



Celui à gauche (le barbu), c’est Maxence. Le super caviste du domaine.

Celui à droite (le moins barbu), c’est Julien. Le boss.


Tous deux travaillent sur un domaine fondé en 910 (à l’époque de Charles III le Simple, c’est vous dire si c’était il y a longtemps). Les vignes avaient été plantées par des moines clunisiens.

Sur presque toutes les étiquettes, vous retrouverez un rappel de cette origine avec l’emblème de l’abbaye de Cluny (le poignard et les deux clefs).

Depuis qu’elle fut plantée en 910, la parcelle emblématique « le Clos du Mayne », qui donnera son nom au domaine, n’a JAMAIS vu d’intrant chimique. Si ça ce n’est pas du bio avant l’heure !




Lorsque le grand père de Julien est aux manettes en 1954, il était évident pour lui que les produits chimiques sont une belle co****** (connerie).

En 2000, toujours dans cette idée, Julien et son père convertissent l’ensemble du domaine en biodynamie.


BOUM !


Du coup, on comprend mieux pourquoi le domaine travaille avec des levures 100% indigènes (naturellement présentes sur le raisin) et que la cave elle-même a été « dynamisée » lorsqu’elle fut construite !




Ici, l’idée est de produire des vins de terroir qui débordent de fruit ! Pour répondre à ce style, ils vinifient les rouges en « semi-carbonique ».

Pour ceux qui, comme moi, pensait que ce type de vinif’ était réservé au Beaujolais Nouveau vous avez tout faux.


3 à 4 jours pour les Beaujolais Nouveau contre 3 semaines de fermentation pour les vins de Julien. Patience, patience.

La plupart de ses cuvées passent également par la case élevage en fût de chêne.


En traversant les caves, vous tomberez nez à nez avec des vestiges gallo-romains et une découpe naturelle du terroir semblant s’enfoncer dans les profondeurs de la Terre.




Vous l’avez compris, il s’agissait là d’une très belle rencontre et de vignerons qui s’attachent à faire attention à leur terre.


La cuvée la plus emblématique du domaine, et de fait ma favorite, est Manganite.

Parce que c’est :

- De la dynamite 😉

- Un Mâcon produit avec une vieille variété de gamay

- Plein de fruit, explosif et complexe

- À l’image du domaine.


Une cuvée glouglou mais suffisamment complexe pour ravir les plus pointus d’entre vous !



C’est parti pour la dégustation :


Attention : de par le mode d’élaboration le plus naturel possible, il est possible d’avoir une légère « perlance » à l’ouverture des vins.


AOC Mâcon Mancey blanc 2018

Le nez est fruité, floral avec quelques notes végétales. La bouche est vive, acidulée et simple.


AOC Mâcon Cruzille blanc 2018

Elégant et délicat, ce vin a une attaque vive, épicée, à la texture plus souple. Les arômes d’agrumes et de fleurs viennent apporter une touche de complexité.


AOC Mâcon « Clos des Fourneaux » chardonnay 2017

Le plus complexe des blancs avec ses notes de rose, de coing, de fruit de la passion et de citron (miam) ! La bouche est ample, souple, sans lourdeur et très agréable !


AOC Beaujolais « Ultimatum Climat » 2018

Une vraie bombe de fruit. Plein, plein de fruit. Partout ! Des fruits rouges.

Les tanins sont légers, jeunes et la bouche est à l’image du nez… pleine de fruit !


AOC Mâcon Cruzille « Manganite » 2018 👍

Idem que le précédent avec l’élégance en plus ! Des notes de fleurs séchées et de vanille parfument à merveille ce vin. La bouche est explosive, aux tanins légers et à la finale longue.


AOC Mâcon « Cuvée 910 » rouge 2018

Rooibos, infusion de fruit : c’est le plus délicat de tous ! La texture est souple, fraîche et acidulée. La finale sent bon la noisette !


Écrit par Cyriane, avec amour.


#bougebouteille #blogvin #domainedesvignesdumaynes #bourgogne #macon #beaujolais



Qui m'aime me suive :

  • Facebook - Gris Cercle
  • Instagram - Gris Cercle
  • YouTube - Gris Cercle
  • LinkedIn - Gris Cercle

Faites-moi un coucou :

  • Lien facebook
  • Lien instagram
  • Lien Youtube