• Cyriane

Les rhums Charbonnaud

Mis à jour : 23 avr. 2019



Bourgogne ; Rully.



Pour vous faire découvrir la partie « création de rhum » de Mr Charbonnaud, il me faut vous raconter ses débuts.

Car cette délicieuse boisson n'était pas particulièrement destinée à être produite dans les caves d'un petit village au sud de Beaune (d'autant que le jour où je débarque : il neige !!).

Mr Charbonnaud est ce qu'on appelle un « touche à tout ». Ce Charentais s'est fait adopté il y a plus de 30 ans par la douce terre bourguignonne. Il commence par travailler pour les autres puis met ses compétences à son profit et crée son domaine viticole.

Il aurait pu s'arrêter au domaine du vin, mais sa curiosité lui joua des tours : passionné de bateau à voile, il souhaite découvrir l'influence d'une traversée en mer sur des bouteilles de vin. 

Il sponsorise alors un bateau lors de la « Route du Rhum » (un avant goût de la suite), et y cache quelques unes de ses bouteilles dans les cales. 

Au retour : catastrophe. Le vin, sous influence marine, a évolué comme s'il était resté 10 ans en cave et a perdu tout son panache.

Mais cette anecdote posa bien la première pierre d'un projet a-rhum-atisé (haha, jeu de mot trop facile !)

À cette même époque, il discute avec un ami, habitant aux Antilles, produisant des rhums élevés en fût de calvados (cf. : eau de vie de pomme de Normandie). 

Une petite voix intérieure lui fait remarquer que le calvados marquait trop le rhum, alors qu'un autre fût aurait pu être plus approprié... Comme un fût de vin par exemple...  POF !!! L'idée est apparue.

Avec son expérience, il se dit non seulement que les fûts de vins apporteront de la subtilité au rhum, mais aussi qu'une traversée en mer par bateau à voile lui sera bénéfique.

Car contrairement au vin, le brassage apporté par le mouvement du bateau permet d'éliminer les « mauvais alcools » du rhum, ce qui lui est favorable.


Mais la théorie, reste la théorie ! Il veut en être sûr ! 

Il fait venir des amis sommeliers chez lui pour déguster deux rhums identiques, mais l'un étant venu par la voie maritime et l'autre aérienne.

Le bilan est clair : le premier est bien plus soyeux et complexe que le second, puissant et sommaire.


Le voilà lancé !


Il fait désormais appel à la distillerie JM en Martinique (qu'il définit comme la Romanée-Conti des rhums, rien que ça !) et reçoit chaque année quelques fûts pour sa production ultra confidentielle. Il ne produit que trois cuvées, réalisées UNIQUEMENT avec des rhums agricoles, c'est-à-dire à base de canne à sucre pure.

Pour les acheminer, il ne faut pas moins de 5 semaines de traversée à bord du LUN II, fier cargo à voile !

Une fois les rhums reçus, il les fait vieillir en fût de Corton-Charlemagne et Bâtard-Montrachet ! MAIS OUIIIII ! En voilà une bonne idée ! 


Vous comprenez peut-être mieux son slogan : « distillé aux Antilles, affiné en haute-mer et vieilli en Bourgogne ».


Il y a à peine 2 ans et demi que cette belle histoire a commencé, et que ces rhums arrivent jusqu'à nous ! Mais mauvaise nouvelle, il va falloir se battre pour en avoir (are you talking to me ?) car il produit moins de 5000 bouteilles par an.



« Ils avaient mis au point un complot  Oh hisse et une bouteille de rhum  Ils comptaient bien se partager le magot  Oh hisse et une bouteille de rhum »




Pour le petit plus, il réalise des sucres, un sirop et quelques rhums arrangés en collaboration avec Mulot et Petitjean afin de réaliser des cocktails originaux comme des mojitos - pain d'épice.




Trêve de bavardage moussaillon ! Buvons à la santé du capitaine :



Rhum Charbonnaud blanc 45.1°

Si habituellement les rhums sentent la banane et la vanille, ici c'est la pistache et l'amande qui font leur show ! Les notes de citron confit et de noix de coco sont surprenantes et complexifient l'ensemble.

La surprise continue en bouche avec de vrais arômes de canne à sucre (type sucre complet) et un rappel de citron. Assez chaleureux, je vous mets au défi de dire « rhum blanc » à une dégustation à l'aveugle !

Notez que ce joli rhum se dégustera à merveille sur une glace au pamplemousse, conseil du propriétaire !


Rhum Charbonnaud ambré 6 ans 45° 👍

Son élevage en fût de Corton-Charlemagne lui sera décidément bénéfique puisqu'il sera élu meilleur rhum francophone en 2016 !

Et on le comprend : quand on sent les notes de bois de santal, vanille et pamplemousse, on leur donne volontiers raison !

La bouche est chaleureuse et vive avec une finale plus souple. Ce qui surprend le plus est cette incroyable longueur qui n'en finit pas.


Rhum Charbonnaud ambré 2001

Le plus dense et concentré de la trilogie. Le nez de café torréfié, de figue séchée et de cacao le rend bien singulier.

L'aspect épicé de la bouche se mêle parfaitement avec sa chaleur et son intensité. La finale (interminable) légèrement saline est sublime !


Comme vu juste avant, vous pouvez découvrir ses rhums arrangés : Chardonne, Spicy, Pinote et Flibustier. Mais sachez que vous prenez le risque d'être pris de frénésie de boisson et d'oublier certains détails de votre soirée (vous êtes prévenus) !





Rhum Transat Charbonnaud


#rhum #blogvin #bougebouteille #vivelavie #bourgogne #wine 

arrièreplan.png

QUI M'AIME ME SUIVE :

FAITES-MOI UN COUCOU :

  • Facebook - Gris Cercle
  • Instagram - Gris Cercle
  • YouTube - Gris Cercle
  • LinkedIn - Gris Cercle
  • Lien facebook
  • Lien instagram
  • Lien Youtube