• Cyriane

Clos Naudin - Coup de foudre absolu en Loire

Loire ; Vouvray.


Cet article peut être écouté en podcast pour avoir BougeBouteille avec toi dans tes balades ou tes trajets de bus.


J’ai commencé mon périple en Loire par le Clos Naudin. À vrai dire, je ne connaissais ce domaine que de nom.

Mon vieux, je me suis prise une sacrée claque !


Ni la devanture, ni leur 12 ha en propriété n’impressionne mais il a suffi que Vincent (Foreau) ouvre la bouche pour comprendre que ce domaine est une pépite.



Sur cette petite appellation (Vouvray) pouvant produire des vins secs et des vins moelleux, la famille Foreau n’a qu’une idée : produire AVEC ce que la nature lui donne.

Chaque année est donc une surprise sur le type de vins qu’ils vont produire : y aura-t-il plus de vins secs que de vins moelleux, ou l’inverse ?


Lorsque l’on regarde les vignes du Clos Naudin, elles sont propres, aérées, comme un beau jardin. Le but de la famille Foreau est de travailler un maximum à la vigne, pour que la partie cave soit un jeu d’enfant.

À la vigne on dit « TCHAO BYE BYE » aux pesticides et herbicides et « WELCOME » aux levures sauvages (indigènes) pour les vinifications !




Le chenin (cépage) est évidemment seigneur et maître ici, donc on le ménage. On en prend soin. On le cueille à la main et on l’élève bien !

Six mois de vinification en vieux fût de 300 L finira de le rendre majestueux. Oui, je dis majestueux parce que je le répète : je me suis prise une méga claque ! Vincent nous prend des bouteilles dans sa grande cave au trésor, un vrai dédale de cave, une balade entre les générations de vignerons passés ici.

Des bouteilles merveilleuses avec pour chacune, des merveilleux accords.


Si je vous dis :

« Oursins »

« Ceviche de dorade »

« Langoustine gingembre et beurre d'agrume »

« Ris de veau »

« Gorgonzola »

« Banane flambée »


Vous allez me répondre : « Cyriane, déjà que nous n’en pouvons plus que les restau’ soient fermés, alors ne vient pas nous mettre ton menu de fou sous le nez ! »

Et vous aurez raison !


Chacun de ses plats nous a été donné comme idée d’accord pour l’un des vins servis. Vincent a la gastronomie dans le sang (en plus du raisin fermenté) et nous a mis l’eau à la bouche !


Les vins sont précis, justes, avec un volume incroyable. Les années ne font pas peur à ces grands vins blancs qui ont une merveilleuse tenue (Vouvray sec 2010 : une tuerie !). Le domaine fait le choix de ne pas faire la seconde fermentation des vins (la malolactique), ce qui permet d’avoir une acidité tranchante, vive, précise et salivante.



Vous l’avez compris, ce domaine est un vrai coup de cœur !

Je vous invite à lire la dégustation de mes vins préférés pour plus de précisions :


AOC Vouvray sec 2018

Nez : agrumes, tendu .

Bouche : plus souple, plus gourmande avec une jolie acidité, plutôt acidulée.


AOC Vouvray sec 2010 ❤️

Nez : beaucoup plus de fruit, confit, orange mûre, pêche sans être lourd.

Bouche : tendue, fraîche, citron vert, finale fraîche et vive. Très beau volume.


AOC Vouvray demi sec 2008 ❤️

Nez : ultra confit, truffe.

Bouche : tendue, très vive, confite, belle longueur. Sucrosité présente mais délicate.

À déguster avec de la cuisine thaï.


AOC Vouvray moelleux 2010 ❤️

Nez : plus suave, gourmand, sucré.

Bouche : super texture, gourmande, acidulée. ÉNORME volume.


AOC Vouvray moelleux 1989 ❤️

Nez : litchi, beaucoup d'épices, raisin sec, caramel.

Bouche : onctueuse, épicée, monstrueuse, finale raisin sec, riche. Acidité légère.

À déguster avec une tarte aux mirabelles.




Écrit par Cyriane, avec amour.


#bougebouteille #closnaudin #familleforeau #loire #vouvray

130 vues0 commentaire
arrièreplan.png