• Cyriane

Clos Cibonne - Il était une fois un rosé en Provence

Mis à jour : 28 juil. 2019

Provence ; Le Pradet.


Qu’on se le dise.

Le prochain qui me dit « le rosé ce n’est pas du vin » ou plus simplement « le rosé c’est dégueulasse », je l’envoie faire une cure de bon sens au Clos Cibonne !


À force d’avoir à entendre des horreurs sur les vins à la couleur aussi colorée que les accents provençaux, j’ai eu besoin de me rendre dans un endroit où l’on fait de GRANDS rosés.



Parce que merde (oui merde), bien que ces vins soient souvent des vins de soifs, quelques domaines leur rendent leur titre de noblesse en créant des vins de gastronomie dignes des tables étoilées.

Si pour faire ce pèlerinage en terre de vin rosé j’ai choisi ce domaine, c’est surtout car il est un des pionniers à avoir choisi la carte de l’authenticité.


À la base château Cibon, devenu Clos Cibonne au fil des années, le domaine est et reste un domaine familial depuis 1804. Baigné par les entrées maritimes et par le vent d'est, voilà une pépite d'or de 17 hectares au cœur du Var.

Pour valoriser ce trésor, en 1955, un décret ministériel a eu le bon goût de l’intégrer au cercle (très) fermé des « crus classés de Provence ». Pour info, il n’en existe que 18.



Maintenant rentrons dans le détail !

Si je vous dis « tibouren », vous me dites...

(...)

Comment ça ce nom ne vous dit rien ?


Bon, je dis ça mais ce cépage d'origine romaine n'est qu'une goutte d'eau dans l'océan de l’appellation Côtes de Provence. Normal donc qu’il n’ait jamais effleuré vos poils d’oreilles.

On le retrouve un peu en Provence mais aussi... en Bulgarie (здравей*). Véritable signature du Clos Cibonne, le tibouren est ici planté à 80% de la surface totale !



C'est Olivier, la jeune branche familiale, qui est chargé de changer ces raisins en vin (#magie) !

Après un passage dans les plus belles régions comme le Bordelais, le Languedoc, la Bourgogne ou encore la Barossa Valley en Nouvelle-Zélande, ce vignoble-trotteur de 30 ans est tout récemment rentré au bercail.



On le comprend.

Les parcelles ne se ressemblent pas (donc pas d'ennui possible) et pour les jours de coup de blues, il n'a qu'à lever la tête pour regarder le paysage (succès garanti) !


Une fois que tout fut passé en revue, il fallait forcement goûter. S'assurer que j'avais bien choisi le bon domaine pour étayer ma thèse du « grand vin rosé ».

Pari gagné avec la cuvée Caroline : un vin élevé en fût de chêne, plein de fruit, ample et très intense.

À servir dans un verre noir pour surprendre TOUS les invités !



Alors pour les rosés, hip hip hip... houra !


La dégustation :


AOC Côtes de Provence rosé - Tibouren 2016

Un nez presque confit, de coing et de poire. On y retrouve le raisin frais et des notes de marc. La texture est souple, ample, rehaussée par une légère acidité due à sa jeunesse, tout comme la pointe d'amertume en finale.


AOC Côtes de Provence rosé - Tibouren - Cuvée Caroline 2016 👍 L'élevage d'un an en barrique se sent aux arômes boisés et beurrés, mais le côté fruité de la mandarine et de la pêche donne un bon coup de fraîcheur.

Très souple, gras et intense, il détonne par rapport à l'ensemble des vins de Provence. La texture tapisse toute la bouche et laisse après son passage une note de vanille.


AOC Côtes de Provence rosé - Tibouren - Cuvée Tendance 2017 Frais, vif, simple et terriblement efficace, voilà un rosé gorgé de soleil, aux arômes d'agrumes.

Plein de fraîcheur et de fruit, voilà le rosé que l'on aime pour l'apéro entre copains.


AOC Côtes de Provence rouge 2017

Le tabac, les cerises noires, la garrigue, le zan et le pamplemousse : si jeune et déjà si bon.

L'attaque est souple, les tanins fins et veloutés et la finale longue et pleine de fruit.


AOC Côtes de Provence rouge - Cuvée Olivier 2016 👍

Très intense, le premier nez est très noir et profond. On y retrouve l'olive noire, le cassis, le cuir, la mûre et la framboise.

Les tanins mènent la danse dès le départ. Bien que marqués, ils restent très souples et n'agressent pas. Pour ce vin, un seul conseil : laissez-le vieillir !




Écrit par Cyriane, avec amour.


Qui m'aime me suive :

  • Facebook - Gris Cercle
  • Instagram - Gris Cercle
  • YouTube - Gris Cercle
  • LinkedIn - Gris Cercle

Faites-moi un coucou :

  • Lien facebook
  • Lien instagram
  • Lien Youtube