• Cyriane

Cidre Cyril Zangs - Les cidres de table

Mis à jour : 6 déc. 2019

Normandie ; Saint-Germain-de-Livet.


Le jour de ma venue, tradition normande ou manque de bol, il pleuvait à GRANDE EAU et il y avait du brouillard.


Great !


Heureusement, les belles pommes (en train d'être soigneusement triées) nous attendaient.



Il n'y a rien de mieux que de croquer dans ce fruit défendu pour comprendre toute la complexité de certaines variétés.

Cela a aussi l’avantage de vous mettre dans le bain tout de suite.

On sent la mâche, presque le tanin, le goût fermier peu sucré... Ça a carrément de la gueule !


Le moins que l'on puisse dire, c'est que Cyril en est fier de ses variétés : il en a plus de 70 au total.

À sa naissance, sa famille a une grande surface de vergers qu'elle finit par arracher par manque de rentabilité.


Ce n'est que vers l'âge de 25 ans que le hasard le ramène vers le chemin du cidre !

En effet, il dégustera un cidre doux (à l'opposé de ses cidres brut actuels) qui le marquera et lui fera dire : « c'est ça que je veux faire ».

S'en suivent des péripéties (forcément) et un stage mémorable avant qu'il ne se lance.

Il fera du BON cidre goûtu et franc. Pas lisse.




Nous n'irons pas jusqu'à dire qu'il sera bon pour la santé... mais presque !

Si un jour vous avez la chance d'appeler ce sacré personnage, vous tomberez sur « Docteur Cyril Zangs » qui vous demandera de dire 33.

Le rire et l'humour, sont eux, très bons pour la santé !


Le métier de producteur de cidre n'est pas encore des plus valorisés et valorisants, tant nous avons l'image d'un produit lisse et sucré servi dans des crêperies.

Cyril, lui, n’est pas d’accord avec ça. Il montre l'exemple et trace un sillon pour les suivants.

Ici on compose, on sélectionne… On s’emploie avec amour à créer un produit complexe, au même titre que du vin !


Après les avoir ramassées, Cyril stocke les pommes environ un mois pour qu'elles assimilent leur azote, qu’elles se complexifient.

Ensuite, il les presse et laisse la fermentation se faire. La patience, c'est son fort.

Si cela met sept mois : tant mieux !

La qualité de l'extraction aromatique n'en sera que meilleure.




Pour la mise en bouteille, il soutire et dégorge à LA MAIN !!!

Un travail et une cadence mêlant précision et rapidité qui ferait rougir les marchands de machines automatisées !

Pour les étiquettes, ne soyez pas étonné de voir un millésime sur une bouteille de cidre. Après tout, chacune de ses bouteilles reflète SON terroir de SON année de production !

Pour les petits formats, vous verrez un super « Ciderman » dont la posture rappelle celle de l’athlète Smith aux JO de Mexico de 1968. Un symbole de contestation qui n’est pas sans rappeler le caractère de notre hôte !



Ce fut une belle découverte et un gros coup de cœur pour son cidre millésimé 2017 en grande bouteille ! Les arômes sont fermiers, la bulle est fine et onctueuse… L’ensemble a une texture presque tanique : une merveille ! À boire avec un poulet rôti ou un Pont-l’Évêque (de chez Martin sinon rien) !


Écrit par Cyriane, avec amour.


#bougebouteille #cyrilzangs #blogvin #cidre #cidredetable #cidreetgastronomie

0 vue
arrièreplan.png

QUI M'AIME ME SUIVE :

FAITES-MOI UN COUCOU :

  • Facebook - Gris Cercle
  • Instagram - Gris Cercle
  • YouTube - Gris Cercle
  • LinkedIn - Gris Cercle
  • Lien facebook
  • Lien instagram
  • Lien Youtube