• Cyriane

Champagne Pierre Gerbais

Mis à jour : 28 juil. 2019

Champagne ; Celles sur Ource.


On peut dire que la côte des Bar n’a pas vraiment la côte (un beau jeu de mot d’entrée de jeu, sans échauffement) !

Cette sous-région est la plus au sud de la Champagne mais aussi la plus « nouvelle » à l’ombre des très historiques côte des Blancs ou montagne de Reims, ce qui en fait aussi la moins renommée.



Mais il y a un mais !

Lorsque l’on rencontre Aurélien Gerbais on oublie ses préjugés et on boit. Oui, on boit et ça nous fait oublier.


Passées les salutations de TOUS les tracteurs croisés sur notre chemin (à croire que les 500 habitants du village sont vignerons), nous voilà arrivés en face de magnifiques parcelles que ce fils du terroir décrit comme personne.


C’est en silence que j’écrivais avec le mode « fast and furious » enclenché, la tête dans mon calepin pour ne pas perdre une miette à propos des sols, expositions, densité, etc.

Je vous épargne la totale mais nous allons quand même survoler ce magnifique paysage afin d’en comprendre son originalité. Que dis-je : sa SIN-GU-LA-RI-TÉ !

« Ici ce sont des argiles blanches : ce sont les cépages blancs qui s’y développent le mieux. Ah et ici c’est une parcelle avec une exposition pas terrible mais elle donne une fraîcheur incroyable aux vins lorsqu'on l’assemble avec celle d’en face. »



Contrairement aux autres sous-régions, la côte des Bar dispose d’un terroir dit du « Kimméridgien » (agglomération d’huîtres fossilisées, ça donne envie non ?) similaire à la région de Chablis. Ce terroir d’une complexité sans pareille, qui apporte une minéralité et une salinité si recherchée, passe par le nord de la Bourgogne et le sud de la… Champagne. Pour en rajouter une couche, il y a bien longtemps, cette sous-région était bourguignonne. Jusqu’aux années 1900, on produisait même des vins « tranquilles » (sans bulles) à partir du cépage gamay.

Mais 118 ans plus tard, nous voilà bien les deux pieds en CHAMPAGNE, en haut d’une colline, au creux d’une jonction de quatre vallées, surplombant les 15 ha de vignoble du domaine Pierre Gerbais.

Même si Aurélien représente la 8ème génération à faire du vin c’est à son grand père « Pierre » qu’il doit son héritage actuel. À l’époque de Pierre, l’heure de la fortune était encore loin puisqu’il commence avec 0,3 ha. Il n’en est pas moins un pionnier pour sa volonté de créer son propre vin et ses propres bouteilles plutôt que de vendre sa récolte à de grandes maisons de champagne.

D’ailleurs, le nom actuel du domaine visible sur toutes les bouteilles sorties des caves fait honneur à ses efforts.



Lorsque l’on parle de ce domaine, pas impossible que le nom de « pinot blanc » vienne vous titiller les oreilles.


Ce beau cépage représente pourtant moins de 0,3% des cépages plantés sur l’ensemble de la Champagne. Avec l’arbanne, le petit meslier et le pinot gris, ce pinot au teint un peu pâle fait partie de la famille des cépages rares et anciens.

Scoop : le domaine Pierre Gerbais est le PLUS important propriétaire de ce cépage, représentant 25% de sa surface plantée (ce qui explique ce titillement) !

Cette particularité fait partie des petits plus du domaine qui rend sa palette des vins belle, colorée et renversante. Avec toutes ces jolies choses qui le rendent exceptionnel, il n’est pas question d’y mettre plein de traitements tous pourris et agressifs.

Même s’il n’est pas certifié bio à cause d’un unique traitement contre le fléau « mildiou », ses labours réguliers, son soin envers ses vignes de 40 ans, son mode de plantation en haute densité, son double tri pendant les vendanges et l’absence de levures chimiques soulignent leur volonté de respect. Dans la cave, pour les 20 parcelles du domaine, il y a 20 cuves inox distinctes pour laisser s’exprimer chacune de leur personnalité.

Dans la quête de vivacité, de fraîcheur et d’expression des sols, il n’y a pas la place pour des élevages en fût.



Cela étant dit, Aurélien, avec ses études bourguignonnes, les aimes bien ! Alors pourquoi ne pas avoir un projet à soi avec un champagne ayant eu ce type d’élevage ?

Réponse dans quelques années.

Vous l’aurez compris, j’aime ce domaine pour sa diversité et son authenticité.

C’est donc sans surprise que ma cuvée coup de cœur est celle composée à 100% de pinot blanc, nommé à juste titre « l’originale ». Vraie condensée d’arôme, de fraîcheur et de gourmandise, cette cuvée est à déguster avec un loup de Méditerranée en croûte de sel !



Rappelez-vous : prenez le verre en main, levez le coude et… SANTÉ !


La dégustation :


AOC Champagne - Grains de Celles - Extra Brut - 3 g sucre/L 👍

Assemblage des trois cépages du domaine (pinot blanc, pinot noir et chardonnay), il est le champagne emblématique et représentatif du savoir-faire des Gerbais. Son élégance et ses arômes gourmands d’amande douce, de pêche rôtie se retrouvent en bouche en une attaque souple et une bulle ronde et pleine. L’acidité est bien présente et file avec beaucoup de droiture et de tension.


AOC Champagne - Grains de Celles rosé - Extra Brut – 3 g sucre/L Très similaire au précédent, on retrouve toutefois une distinction aux arômes de fraises écrasées et de beurre frais. La bouche se dessine aussi avec beaucoup de gourmandise et de rondeur tout en ayant une belle vivacité.

AOC Champagne - L’osmose - Extra Brut - 2 g sucre/ L 👍 Ce joli nom de cuvée vient de la diversité de terroir qui la compose. Assemblage de deux parcelles de chardonnay se faisant face, l’exposition et la maturité diffèrent même si le cépage est le même. Les deux se complètent à la perfection en un blanc de blancs très pur dès le premier nez avec de légères notes de poivre blanc. L’attaque vive et franche, la bulle délicate et sa salinité en font un grand champagne de gastronomie. À marier d’urgence avec un tartare de saumon aux noisettes, mayonnaise, citron vert et fleur de sel.


AOC Champagne - L’originale - Extra Brut - 3 g sucre/ L 👍 Voilà un autre blanc de blancs que vous croiserez rarement ! 100% pinot blanc, c’est une vraie merveille ! Ses notes d’oranges confites, de fleur d’oranger et d’abricot sont à tomber par terre. Sa bulle fine et souple contraste avec une bouche gourmande, franche, vive et une finale très pure, presque de la dentelle.


AOC Champagne - L’audace - Extra Brut - 0 g sucre/L Dernière parcelle de pinot noir à être vendangée, c’est sa couleur dorée aux reflets or qui séduit. Son nez, plus vineux et expressif, nous dévoile des notes élégantes d’anis et de poivre. La texture est souple, ample et tapisse l’ensemble de nos papilles en éveil. Bien que plus gras, la finale garde le style de la maison : une acidité franche et vive.



J’ai eu la chance de découvrir le projet secret d’Aurélien, avec un champagne à son image. Un bébé qu’il dorlote depuis presque 10 ans. Je ne sais pas quand il sortira mais il s’agit véritablement d’une affaire à suivre !


Domaine Pierre Gerbais


#bougebouteille #blog #blogvin #vin #champagne #champagnerosé #pierregerbais #wine #vivelavie #gastronomie #degustation #tasting #winery #vignoble #vigneron #winemaker #winecellars #caves

arrièreplan.png

QUI M'AIME ME SUIVE :

FAITES-MOI UN COUCOU :

  • Facebook - Gris Cercle
  • Instagram - Gris Cercle
  • YouTube - Gris Cercle
  • LinkedIn - Gris Cercle
  • Lien facebook
  • Lien instagram
  • Lien Youtube